C’est une aide financière versée aux personnes âgées par l’État lorsque :

  • Vous ne percevez pas une de pension de retraite,

  • Votre demande d’ASPA a été rejetée.

Conditions d’attribution

  • Être âgé(e) d’au minimum 65 ans

  • Être âgé et de 60ans s’il y a une reconnaissance d’inaptitude au travail.

  • Ne pas percevoir de pension de retraite,

  • Avoir un rejet de demande d’ASPA (Allocation de solidarité aux Personnes Âgées)

  • Être Français et résider en France

  • Pour les étrangers, ils doivent résider en France métropolitaine de manière continue, depuis au moins 15 ans avant l’âge de 70 ans.

Conditions de ressources et montant

  • Personne seule : vos ressources ne doivent pas dépasser 903,20 € / mois soit 10 838,40 € / an.

  • Couple : (mariage, concubinage ou Pacs) : les ressources de votre couple ne doivent pas dépasser 1 402,22 € par mois soit 16 826,64 € / an

Selon les ressources l’allocation simple est accordée :

  • A taux plein (voir les montants précédents),

  • A taux réduit: le montant de l’allocation à taux plein et déduit du montant des ressources.

Elle est versée soit sous forme de services ménagers ou en espèce.

Ressources prises en compte :

  • Les prestations familiales,

  • Les Aides au logement,

  • Les sommes perçues d’un proche (pension alimentaire..),

  • La retraite de combattant.

Demande :

La demande doit être faite auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la mairie ou du CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) et remplir un dossier de demande.

C’est le le préfet de département qui décide de vous accorder ou non le bénéfice de cette allocation.

Nota : l’allocation simple est récupérable sur la succession, si elle est supérieure à 46 000 €.

Pour info : Les montants « plafonds » de l’ASPA et de l’allocation simple d’aide sociale pour personnes âgées sont identiques.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *