Si vous avez travaillé en étant reconnu comme personne handicapée pendant plusieurs années, vous pouvez partir en retraite anticipée au taux maximum dès 55 ans, si vous remplissez certaines conditions de durée d’assurance retraite.

Vous devez remplir les 2 conditions suivantes :

1ère condition :

Condition de durée d’assurance retraite

Avoir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite, tous régimes de retraite confondus, dont un nombre minimum de trimestres cotisés, tous régimes de retraite confondus: (voir tableau)

2ème condition :

Justifier, pendant ces périodes d’assurance, d’une condition de handicap

Condition de handicap

Vous devez remplir l’une des 2 conditions suivantes pendant toute la durée d’assurance et toute la durée cotisée :

  • Être atteint d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou d’un handicap de niveau comparable pendant les durées d’assurance totale et d’assurance cotisée exigées.
  • Avoir la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pour les périodes avant le 31 décembre 2015. (La RQTH n’est pas prise en compte pour les périodes après cette date).

Toutes les périodes s’ajoutent (travailleur handicapé, incapacité permanente, handicap de niveau comparable).

Vous devez justifier votre taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou votre handicap de niveau comparable par un document de la commission qui s’est prononcée sur votre handicap.

Si vous remplissez les conditions de durée d’assurance et de durée cotisée, sans avoir, pour une partie de la durée d’assurance, la reconnaissance administrative de votre taux d’incapacité ou de votre RQTH, vous pouvez demander la validation de cette période.

Cette demande de validation doit être effectuée au moment de votre demande de retraite.

Pour pouvoir faire cette demande de validation, vous devez être atteint, à la date de votre demande de retraite, d’une incapacité permanente ou d’un handicap d’au moins 80 %.

La durée des services pouvant être validés est limitée à 30 % de la durée totale d’assurance requise.

Plus d’infos: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16337

Pour comparaison:

Cas général

Le taux plein est le taux maximal appliqué pour le calcul de la retraite.

Dans le privé, il est égal à 50% du salaire annuel moyen sur les 25 meilleures années 

Dans la fonction publique il est égal à 75 % du traitement indiciaire perçu pendant les 6 derniers mois

Il faut atteindre l’âge légal de 62 ans.

Si vous avez atteint l’âge de 67 ans: vous avez droit au taux plein automatiquement.

Le taux plein de 50% s’appliquera aux 25 meilleures années  ou moins (si vous n’avez pas travaillé aussi longtemps).

La retraite ne sera pas forcément complète, elle sera déterminée en fonction du nombre de trimestres engrangés par rapport au nombre de trimestres requis.