De nombreuses personnes handicapées ou âgées désirent rester à domicile dans un environnement adapté et sécurisé garantissant l’inclusion sociale et une vie autonome avec des aides, de l’accompagnement et des services.

Il est donc prévu la création d’habitats inclusifs concernant :

  • Les personnes âgées ;
  • Les personnes handicapées (tout type de handicap) ;
  • Les Personnes présentant des maladies neurodégénératives ;
  • Une mixité de personnes (intergénérationnelle, personnes en situation de handicap ou non).

L’habitat partagé :

C’est un habitat collectif comportant des parties privatives au sein d’un même logement.

L’habitat groupé :

Ce sont des logements individuels partageant des espaces communs, ainsi que aides humaines qui peuvent être mutualisées ou individualisées, des animations, des soins, etc.

Ils sont contigus ou à proximité les uns des autres.

Les professionnels mobilisés peuvent être internes, externes, ce peut être des équipes médicales, etc.

Les personnes âgées ou handicapées peuvent nécessiter un accompagnement pour un ou plusieurs des actes suivants :

  • Le ménage,
  • La cuisine,
  • La toilette,
  • Le lever et le coucher,
  • Les déplacements,
  • Etc.

C’est pour cela que le Gouvernement a mis en ligne « un guide d’aide au montage de projets d’habitat inclusif »

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *