Véhicule et Handicap

Ayant un véhicule aménagé PMR (Kangoo décaissé) qui a près de 16 ans et qui donne des signes évidents de vieillesse et ne sachant pas s’il va passer au prochain contrôle technique, je me suis donc renseigné auprès des vendeurs de plusieurs marques (Renault, Peugeot, Toyota, Ford, Citroën)

Concernant Peugeot, il n’y a plus aucun véhicule neuf qui n’est pas électrique (il m’a été proposé un utilitaire avec une plaque sans visibilité derrière les fauteuils qui sont fixes (sic).

Concernant Toyota (malgré des prix excessifs) il n’y a pas non plus de véhicule du type Kangoo ou Berlingo, les autres sont hybrides et ne me permettent pas d’entrer sur mon fauteuil à l’arrière, pire, il ne semble pas possible d’y mettre un grue pour y entrer le fauteuil car il y a un rebord au niveau du haillon arrière et sachant que les batteries sont en dessous et que c’est du plastique : comment y fixer la grue.

Les seuls véhicules thermiques encore en cours sont le Kangoo, et chez Ford, le TORNEO (mais l’attente pour la livraison se compte en années: entre 1 et 2 ans).

N’étant pas spécialiste, pour l’instant je ne vois pas comment on pourra décaisser un véhicule avec les batteries en dessous, ni y mettre un grue de coffre ainsi que les fixations pour le fauteuil.

Il y a aussi le poids, mon fauteuil faisant près de 160 Kg, plus moi même, plus le poids augmenté par les batteries du véhicule, n’est-on pas à la limite concernant le freinage et le poids total autorisé en charge et quelle autonomie ???

En faisant cet article et des recherches sur internet, je me suis aperçu qu’une question avait été posée par M. Patrick Vignal à M. le ministre de l’intérieur sur la situation des personnes à mobilité réduite dans le cadre de la réglementation européenne applicable au contrôle technique depuis 2018.

Question:

« Actuellement les cartes grises des véhicules adaptés au transport de personnes en fauteuil roulant doivent porter la mention « transport handicap »

Réponse en raccourci:

« L’inscription sur le certificat d’immatriculation de la mention « Handicap », remplacée par la mention « transport handicapé : … fauteuil roulant » depuis l’arrêté du 25 juillet 2019, permet de garantir la bonne conformité de la transformation notable du véhicule.

En cas de contrôle technique non conforme s’agissant de l’absence de cette mention sur le certificat d’immatriculation, l’usager dispose de deux mois pour passer la contre visite, après avoir obtenu un certificat d’immatriculation conforme.

S’agissant des délais d’instruction en CERT (centres d’expertise et de ressource des titres ), l’administration instruit les demandes complètes d’inscription de la mention « transport handicapé : … fauteuil roulant » dans un délai ne dépassant pas un mois, afin que l’usager puisse passer sa contre visite dans le délai réglementaire de deux mois. »

Lien sur le site de l’assemblée nationale

Voir aussi avec la DREAL(direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement )

On nous dit qu’il faut faciliter la prise ne charge du handicap :

OU EST LA FACILITE ???

On met en place des ZFE-m (Zones à faibles émissions mobilité)

Bien que L’accès à la zone à circulation restreinte ne peut être interdit :

« Aux véhicules affichant une carte “ mobilité inclusion ” comportant la mention “ stationnement pour les personnes handicapées ” délivrée sur le fondement de l’article L. 241-3 du code de l’action sociale et des familles ou une carte de stationnement pour personnes handicapées délivrée sur le fondement de l’article L. 241-3-2 du même code dans sa rédaction antérieure au 1er janvier 2017 »

Quant est-il concernant le conducteur (souvent personne de la famille: conjoint,…) qui n’est pas avec la personne possédant cette carte?

Faut-il avoir 2 véhicules?

Vu le prix des véhicules et sachant que le remboursement PCH pour l’aménagement du véhicule est limité à 10 000 € pour 10 ans (il était à 5 000 € pour 5 ans).

Quant est-il du prix actuel de décaissement au vu de l’augmentation galopante des matériaux (entre 10 et 20 000 €)?

Pour avoir 10 000 €, cela veut dire, qu’il faut dépenser 18 500 €, soit un reste à charge de 8 500 €.

Quels véhicules pour nous ?


.
%d blogueurs aiment cette page :