Elle est accordée pour financer les moyens techniques, humains ou organisationnels permettant d’adapter un poste à un handicap à tout employeur d’un salarié handicapé pour lequel la médecine du travail atteste l’aggravation du handicap .

Cela concerne :

  • Les aménagement,
  • Les logiciels spécifiques,
  • Le tutorat,
  • L’interprétariat,
  • La transcription en braille, etc…

Montant 

Il est évalué en fonction de chaque situation et sert à compenser uniquement le handicap.

L’employeur doit adresser sa demande à l’Agefiph.

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *