Lorsqu’on est en fauteuil roulant électrique, dépendant/e pour pratiquement tous les actes de la vie d’une tierce personne ainsi que de tous les problèmes liés à l’accessibilité et aux transports, peu de choses ont changées pour moi pendant ce confinement et que dire du déconfinement (c’est toujours pareil).

Je suis confiné/e en permanence (impossibilité d’avoir une vie sociale normale, d’accéder aux loisirs et de me pouvoir se déplacer car peu de choses ont été mises en place au niveau des transports surtout lorsqu’on se trouve en milieu quasi-rural et que l’on ne se trouve pas au centre de la commune.

Les Établissements Recevant du Public (ERP) de 5ème catégorie sont toujours peu accessibles malgré les Ad’ap (agenda d’accessibilité programmée).

Il est certain qu’actuellement, la crise sanitaire et les conséquences engendrées (difficulté pour les petits commerces « ERP »), la priorité ne sera pas la mise en accessibilité mais de récupérer une clientèle normale et éviter la fermeture.

Nous voyons que le confinement est difficile au dire de tous.

Pensez à nous qui sommes confinés dans notre lieu de vie ainsi qu’à ceux qui sont confinés dans leur corps.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *