Le PCPE est un dispositif pérenne, souple et modulaire, institué par instruction du 12 avril 2016 en précisant les missions et les modalités de fonctionnement, qui s’adresse à toute personne en situation de handicap pour soutenir son projet de vie en milieu ordinaire dans un objectif inclusif.

Les PCPE contribuent à la transformation de l’offre :

– En diversifiant l’offre existante.

– En favorisant l’ouverture des ESMS plus classiques sur le milieu ordinaire

– En permettant des accompagnements souples.

Ils sont devenus un outil essentiel pour l’accompagnement des personnes handicapées.

Aujourd’hui, on compte plus d’une centaine de PCPE sur l’ensemble du territoire national.

Ils sont en cohérence avec les objectifs de la « Réponse accompagnée pour tous » qui nécessite souvent dans le cadre de la construction des PAG des réponses modulaires à temps partiel.

Les PCPE permettent :

  • Le maintien à domicile dans une visée inclusive, par l’apport d’une réponse renforcée aux besoins de la personne.
  • L’accompagnement à domicile dans l’attente d’une réponse dans un établissement adapté aux besoins de la personne.
  • D’anticiper et d’éviter des ruptures de parcours par une mise en œuvre d’un plan d’accompagnement global (PAG), ou le renforcement de façon temporaire ou non de l’intensité et la technicité des accompagnements proposés à domicile, par la gestion des transitions entre domicile et établissement.
  • Pour les enfants : les ’accompagner dans une scolarité effective.
  • Pour tous : les accompagner, les soutenir et guider des familles.
  • La possibilité de mettre en place un accompagnement par les pairs.

C’est un pôle de compétences et de prestations qui permet :

  • Délivrer des prestations auprès des familles et des aidants.
  • Formaliser un projet individuel d’accompagnement fondé sur l’évaluation fonctionnelle avec la désignation d’un coordonnateur si celui-ci fait défaut.
  • Coordonner des interventions effectuées par ces pôles dans le cadre de la continuité du parcours des personnes concernées.

Ils sont portés par un établissement et ou service médico-social (ESMS) autorisé et qui formalise les partenariats nécessaires, notamment avec des équipes de soins primaires, la MDPH et les associations représentants les personnes handicapées.

Les PCPE sont soutenus par les Agences régionales de santé (ARS).

Voir : https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/livret_pcpe-2.pdf