Le complément de ressources est supprimé depuis le 1er décembre 2019.

Toutefois, si vous perceviez cette aide jusqu’à cette date, vous continuez d’en bénéficier encore pendant dix ans, si vous continuez à remplir les conditions d’éligibilité « ci-dessous »:

Vous devez :

  • Avoir  un taux d’incapacité d’au moins 80 % et une capacité de travail inférieure à 5 % du fait de votre handicap.

  • Percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une retraite, d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail.

  • Ne pas avoir perçu de revenu d’activité depuis un an à la date du dépôt de la demande.

  • Vivre dans un logement indépendant c’est-à-dire un logement qui n’appartient pas à un établissement.

Le montant du complément de ressources (CR) était de 179,31 €.

Il portait la garantie de ressources (AAH + CR) (900 € + 179,31 €) à 1 079,31 € par mois.

Le seul complément restant est la MVA (Majoration pour la Vie Autonome)

Pour pouvoir percevoir la MVA, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une retraite, d’une pension d’invalidité, d’une rente accident du travail, ou percevoir l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

  • Avoir un taux d’incapacité au moins égal à 80 %

  • Vivre dans un logement indépendant, c’est-à-dire un logement qui n’appartient pas à un établissement.

  • Ne pas percevoir de revenu d’activité.

  • Percevoir une aide au logement (ce qui n’était pas dans les conditions pour avoir le complément de ressources)

Le montant de la MVA est fixé à 104,77 € par mois

Ce qui fait, pour les personnes ayant pu en bénéficier ainsi que pour les personnes arrivant en fin de droit : une perte de 74,54 €.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *