Nota : L’ASI (Allocation Supplémentaire d’Invalidité), la rente AT (Accident du Travail) ou l’avantage vieillesse doivent être sollicités en priorité avant de demander l’AAH.

L’AAH est soumise à une condition de ressources. 

Voir les conditions

Montant de l’AAH en 2018 et 2019

  • Au 1er janvier 2018 : 810,39 €
  • Au 1er avril 2018 : 819 €
  • Au 1er novembre 2018 : 860 €
  • Au 1er novembre 2019 : 900 €
  • Au 1er avril 2020 : 902,70 €

Plafond de ressources

VOIR: Cumul entre AAH et revenu d’activité

2 compléments de l’AAH étaient prévus par la loi de 2005 pour les personnes les plus lourdement handicapées qui vivent dans un logement indépendant.

  • Le Complément de Ressources (CPR ou CR) = 179,31 € /mois (capacité de travail <5%)

  • La Majoration pour la Vie Autonome (MVA) = 104,77 € / mois (il faut toucher une APL)

« Dans une perspective de rationalisation, le complément de ressources (CR ou CPR) qui implique une évaluation particulière de la capacité des bénéficiaires, en sus de l’appréciation de son taux d’incapacité a disparu au profit de la majoration pour la vie autonome (MVA). » 

Ce qui amène les Personnes lourdement Handicapées ayant le CPR et ne touchant pas l’APL, à perdre « fin 2019 » (-75 €)

Cela est effectif pour les nouvelles demandes et lors des renouvellements.

Environ 76 000 personnes n’auront aucune augmentation de l’AAH.

Il y a aussi le non cumul de la pension d’invalidité et de la prime d’activité pour les travailleurs handicapées.

17 associations ont lancé une pétition contre cette suppression.

Voir et signer cette pétition :https://www.change.org/p/handicap-maladie-stop-precarite

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *