Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD)

Ils apportent aux familles conseils et accompagnement, ils favorisent l’intégration scolaire et l’acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.
Les interventions ont lieu dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent (domicile, crèche, école, centre de vacances…) et dans les locaux du SESSAD.

En ce qui concerne l’intervention au sein de l’école, elle peut avoir lieu en milieu ordinaire ou dans un dispositif d’intégration collective (CLIS, ULIS).

Chaque SESSAD est spécialisé par type de handicap et porte des appellations différentes.

 – SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile) : il s’occupe des jeunes de 0 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles ou motrices et de troubles du caractère et du comportement.

 – SSAD (Service de Soins et d’Aide à Domicile) : il suit les enfants polyhandicapés (déficience motrice et déficience mentale) âgés de 0 à 20 ans.

– Safep (Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce) : il accueille les enfants de 0 à 3 ans déficients auditifs et visuels graves.

 Ssefis (Service de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire) : il se charge des enfants de plus de 3 ans déficients auditifs graves.

–  SAAAIS (Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire) : il suit les enfants de plus de 3 ans atteints de déficience visuelle grave.

Le SESSAD est rarement le seul acteur à intervenir dans le parcours de soins d’un enfant handicapé.

Il peut accompagner ou prendre le relais d’autres intervenants ou passer lui-même le relais à d’autres dispositifs. Il est fréquent de passer d’un SESSAD à un IME (Institut Médico-Educatif) (ou l’inverse), en fonction de la situation de handicap ou de la demande parentale.

Ils sont d’ailleurs des services médicosociaux qui peuvent être autonomes mais qui sont très souvent rattachés à un établissement spécialisé (un IME la plupart du temps)

Leur  financement est assuré par l’Assurance Maladie

Voir sur : action-sociale.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *