Prise en charge cure thermale par l’assurance maladie

Prise en charge cure thermale par l’assurance maladie

  • Principe
  • Conditions de prise en charge
  • Frais et taux de remboursements
  • Démarches

Frais d’hébergement et de transport

Situation familiale Plafond de ressources
Célibataire 14 664,38 €
Couple 21 996,57 €
Couple + 1 ayant droit 29 328,76 €
Couple + 2 ayants droit 36 660,95 €

Quel que soit le mode de transport utilisé, les frais de transport sont pris en charge à 65 % sur la base du tarif du billet SNCF aller/retour 2e classe, dans la limite des dépenses réellement engagées, sur présentation des justificatifs.

Plafond de la sécurité sociale

Les frais de séjour sont remboursés à 65 % sur la base d’un forfait fixé à 150,01 € , soit une prise en charge de 97,50  .

 
Indemnités journalières

Si vos ressources de 2015 sont inférieures à 38 616 €, les arrêts de travail prescrits à l’occasion d’une cure thermale en 2016 peuvent donner lieu au versement d’indemnités journalières.

Ce plafond est majoré de 50 %, soit 19 308 € pour votre conjoint et pour chaque ayant droit à votre charge.

Voir site: http://www.ameli.fr

3 réflexions au sujet de « Prise en charge cure thermale par l’assurance maladie »

  1. Bonjour
    Je travaille à mi temps suite à une invalidité de catégorie 1. Je perçois une pension d invalidite de la sécurité sociale. J ai une reconnaissance mdph sans indeminte. Pour faire une cure thermale en relation avec mon invalidite mon employeur me demande de poser des congés.

    1. « Le salarié est obligé de partir en cure thermale pendant ses congés payés, sauf :
      si le salarié dispose d’une prescription médicale fixant impérativement la date de la cure (dans ce cas, cette date s’impose à l’employeur), ou si le salarié et l’employeur conviennent d’une date de départ en dehors de ses congés. »
      Texte officiel sur: « https://www.service-public.fr »
      Il n’est pas précisé que la cure thermale sera prise en maladie.

  2. Bonjour, je partage juste mon expérience d’une cure thermale que mon spécialiste m’a prescrite car j’en avais grand besoin, mais, malgré qu’il connaisse ma mauvaise condition financière, il ne m’a pas prévenue qu’en cochant la case « en relation avec l’affection /ALD » je ne pourrai pas percevoir d’indemnisations journalières, ce qui me fut confirmé par la CPAM.
    C’est triste à dire mais malgré le besoin que j’en avais, je n’aurai pas fait cette cure si j’eus été prévenue de cela, étant de plus en surendettement.
    Faites donc attention à cette petite case…
    Betty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *