Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Prévu et réalisé à partir en 2023

Suite au décret Décret n° 2021-1394 du 27 octobre 2021 relatif à la durée d’attribution de la prestation de compensation du handicap et publié au Journal officiel du 29 octobre 2021. les plafonds et les durées d’attribution des éléments 2 à 5 de la PCH sont portés à 10 ans

Il est regrettable que les montants de remboursement des plafonds d’attribution des éléments 2 à 5 de la PCH ne soient pas augmentés (toujours les mêmes depuis 2005)

Autre problème concernant l’aménagement du véhicule:

Avant l’attribution pour 10 ans, celle-ci était de 5 ans et les plafonds étaient respectivement:

Pour des travaux jusqu’à 1 500 €

À 100 % dans la limite de 5 000 €

Pour des travaux supérieurs à 1500 €

À 50 % dans la limite de 5 000 € 

Hors, le montant de 1 500 € n’ai pas été doublé, il devrait être de 3 000 €

Vu sur : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202

La PCH est une aide personnalisée

Bénéficiaires

Toute personne dont le handicap survient avant l’âge de 60 ans peut bénéficier de la PCH.

Au-delà de 60 ans, sans limite d’âge (auparavant celle-ci n’était plus attribuée après 75 ans ), vous pouvez en bénéficier si vous remplissiez les conditions d’attribution avant 60 ans ou si vous continuez à travailler.

Critères de handicap pour l’accès à la prestation de compensation (PCH) :

Il faut présenter une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux activités (voir liste ci-dessous)

La difficulté est qualifiée :

D’absolue : lorsque l’activité ne peut pas du tout être réalisée par la personne elle-même

De grave : lorsque l’activité est réalisée difficilement et de façon altérée par rapport à l’activité habituellement réalisée

Les difficultés doivent être définitives ou d’une durée prévisible d’au moins un an. Il n’est cependant pas nécessaire que l’état de la personne soit stabilisé.

2. Liste des activités à prendre en compte pour l’ouverture du droit à la PCH:

Tableau pour être éligible à la PCH

AIDES HUMAINES

Les besoins d’aides humaines peuvent être reconnus dans les trois domaines suivants:

  • Les actes essentiels de l’existence
  • La surveillance régulière
  • Les frais supplémentaires liés à l’exercice d’une activité professionnelle ou d’une fonction élective.

ACTES ESSENTIELS

L’équipe pluridisciplinaire identifie les besoins d’aide humaine pour l’entretien personnel, les déplacements et la participation à la vie sociale. Elle procède à une quantification du temps d’aide humaine nécessaire pour compenser le handicap.

Les actes essentiels à prendre en compte :

L’entretien personnel sur les actes suivants :

Toilette :

Le temps quotidien d’aide pour la toilette, y compris le temps nécessaire pour l’installation dans la douche ou la baignoire, peut atteindre 70 minutes.

Toilette : comprend les activités « se laver », « prendre soin de son corps».

Le temps d’aide humaine pour la réalisation d’une toilette au lit, au lavabo, par douche ou bain, comprend le temps nécessaire pour l’installation dans la douche ou la baignoire (y compris les transferts entre la douche ou la baignoire et le fauteuil roulant). Il prend aussi en compte d’autres éléments contribuant à prendre soin de son corps, notamment l’hygiène buccale (le cas échéant l’entretien de prothèses dentaires), le rasage, le coiffage…

Il convient, concernant la nature de l’aide, de tenir compte du fait qu’il peut s’agir d’une aide pour la toilette complète ou d’une aide pour la toilette pour une partie du corps.

Habillage:

Le temps quotidien d’aide pour l’habillage et le déshabillage peut atteindre 40 minutes.

Habillage : comprend les activités «s’habiller» et « s’habiller selon les circonstances».

– S’habiller : comprend l’habillage et le déshabillage et, le cas échéant, le temps pour installer ou retirer une prothèse.

Il convient, concernant la nature de l’aide, de tenir compte du fait que l’aide peut porter sur la totalité de l’habillage ou seulement sur une partie (aide pour l’habillage du haut du corps ou au contraire du bas du corps).

Alimentation:

Alimentation : comprend les activités « manger » et «boire ».

Le temps d’aide prend aussi en compte l’installation de la personne pour prendre le repas, y compris couper les aliments et/ou les servir et assurer une prise régulière de boisson hors des repas.

Des facteurs tels que l’existence de troubles de la déglutition, notamment s’ils nécessitent le recours à une alimentation spéciale, hachée ou mixée, peuvent être de nature à justifier un temps d’aide quotidien important.

Le temps quotidien d’aide pour les repas et assurer une prise régulière de boisson peut atteindre 1 heure et 45 minutes.

Il ne comprend pas le portage des repas ni le temps pour la préparation du repas lorsque ce temps est déjà pris en charge ou peut l’être à un autre titre que la compensation du handicap.

S’il n’est pas pris par en charge, il semble que la PCH doive le prendre en compte!!! (qu’en pensez-vous?)

Élimination:

Élimination : comprend les activités suivantes : «assurer la continence » et « aller aux toilettes».

Aller aux toilettes : comprend notamment le fait de se rendre dans un endroit approprié, de s’asseoir et de se relever des toilettes, le cas échéant de réaliser les transferts entre les toilettes et le fauteuil.

Le temps d’aide quotidien pour aller aux toilettes comprend le temps nécessaire pour l’installation, y compris les transferts entre les toilettes et le fauteuil. Il peut atteindre 50 minutes.

Se déplacer dans son logement et à l’extérieur

Les déplacements

Il s’agit notamment d’une aide aux transferts, à la marche, pour monter ou descendre les escaliers ou d’une aide pour manipuler un fauteuil roulant.

Le temps quotidien d’aide humaine pour les déplacements dans le logement peut atteindre 35 minutes.

Les déplacements à l’extérieur exigés par des démarches liées au handicap de la personne et nécessitant la présence personnelle de celle-ci peuvent majorer le temps d’aide attribué au titre des déplacements à concurrence de 30 heures par an.

Le temps de déplacement à l’extérieur pour d’autres motifs est contenu dans le temps de participation à la vie sociale.

Maitriser son comportement

Ce besoin de soutien à l’autonomie s’apprécie en fonction de :

  • L’hypersensibilité à l’anxiété ;
  • L’hypersensibilité au stress et au contexte ;
  • Conséquences d’altérations des fonctions mentales, psychiques, cognitives ou des TND (troubles du neurodéveloppement)

Entreprendre des tâches multiples

Différentes situations:

  • Planifier, organiser, exécuter des activités (habituelles ou inhabituelles) ;
  • Interagir avec autrui ;
  • Traiter les informations sensorielles (difficulté à identifier une douleur, difficulté à évoluer dans certains environnements…).

La participation à la vie sociale

La notion de participation à la vie sociale repose, fondamentalement, sur les besoins d’aide humaine pour se déplacer à l’extérieur et pour communiquer afin d’accéder notamment aux loisirs, à la culture, à la vie associative, etc.

Le temps d’aide humaine pour la participation à la vie sociale peut atteindre 30 heures par mois.

Il est attribué sous forme de crédit temps et peut être capitalisé sur une durée de 12 mois. Ce temps exclut les besoins d’aide humaine qui peuvent être pris en charge à un autre titre, notamment ceux liés à l’activité professionnelle, à des fonctions électives, à des activités ménagères, etc.

– Les enfants et adolescents handicapés peuvent bénéficier de la PCH dès lors qu’ils répondent aux critères d’attribution de l’AEEH et de son complément, dans le cadre du droit d’option entre le complément d’AEEH et la PCH

Ces besoins doivent être inscrits dans un plan personnalisé défini par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), sur la base du projet de vie exprimé par la personne.

Plus d’infos, voir : https://www.cnsa.fr/

Aides couvertes par la prestation de compensation:

  • Aides humaines et Aide à la parentalité
  • Aides techniques ou animalière
  • Aides pour l’aménagement du logement ou le véhicule
  • Aides spécifiques ou exceptionnelles
  • Frais de transport

Barèmes :Plafond d’heures d’ aide humaine

Nota : Si la nécessité d’ide humaine est plus importante, ce plafond peut être dépassé avec accord du président du Conseil départemental.

Ex : les personnes qui nécessitent à la fois une aide totale pour la plupart des actes essentiels et une présence due à un besoin de soins constants et quasi constants 24 heures / jour (cumul actes essentiels et surveillance)

Montant PCH en fonction des ressources

La PCH est toujours attribuée.

Si les ressources perçues l’année précédente sont inférieures à 29 061,72 € par an, le taux de prise en charge de la PCH est de 100 % des montants limites par type d’aide.

Si les ressources sont supérieures à 29 061,72 € par an, le taux de prise de charge de la PCH est de 80 %.

Seuls les revenus du patrimoine (revenus de capitaux mobiliers, revenus fonciers, etc…) sont retenus pour déterminer le taux de prise en charge.

Barèmes : (heures d’aide humaine)

Modes d’aides Humaines

Aide à la parentalité 

Cela concerne les besoins d’aide humaine concernant les personnes empêchées, totalement ou partiellement, du fait de leur handicap, de réaliser des actes relatifs à l’exercice de la parentalité, dès lors que leur/s enfant/s ne sont pas en capacité, compte tenu de leur âge, de prendre soin d’eux-mêmes et d’assurer leur sécurité.

Le nombre d’heures accordées au titre de la compensation des besoins liés à l’exercice de la parentalité est de 30H / mois lorsque l’enfant a moins de 3 ans et de 15H / mois lorsque l’enfant a entre 3 et 7 ans.

« Le besoin d’aide humaine est forfaitairement reconnu à hauteur de 900 € par mois pour le parent d’un enfant de moins de 3 ans et de 450 € par mois lorsque l’enfant a entre 3 et 7 ans.

Cet élément ne peut être attribué au-delà du 7ème anniversaire de l’enfant.

Si le bénéficiaire a plusieurs enfants, le nombre d’heures accordées au titre de la compensation des besoins liés à l’exercice de la parentalité est celui qui correspond au besoin reconnu pour le plus jeune de ses enfants.

Cet élément est majoré de 50 % lorsque le bénéficiaire est en situation de monoparentalité, soit 1 350 € par mois pour le parent d’un enfant de moins de 3 ans et 650 € par mois lorsque l’enfant a entre 3 et 7 ans.

Cet élément peut être attribué pour une durée inférieure à 1 an pour la durée restant à courir entre l’âge de l’enfant et les limites d’âges définies à la présente section.

Aides techniques liées à l’exercice de la parentalité 

Une aide forfaitaire est attribuée au parent bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap, à la naissance de son enfant pour un montant de 1 400 €, au 3ème anniversaire pour un montant total de 1 200 € puis 1 000 € à son 6ème anniversaire.

Plus d’infos sur les aides à la parentalité : https://info-handicap.com/pch-en-2021-nouveautes/

Aides techniques :

Montant maximum attribué : 12 300 € pour 10 ans

  • Si le tarif PCH = tarif LPPR : la PCH = 0
  • S’il n’y a pas référence LPPR *: la PCH =75 % de l’aide technique (celle-ci doit être homologuée ISO)

*La LPPR est la Liste des Produits et Prestations Remboursables par la CPAM

Aménagement logement :

Montant maximum attribué = 10 000 € pour 10 ans

Attention: cela ne veut pas dire que le remboursement sera automatiquement de 10 000 € car il y a 2 tranches de remboursement :

  • Tranche de 0 à 1500 € = remboursement 100%
  • Tranche 2: 50% sur le reste

Exemple de remboursement pour des travaux de 10 000 € :

  • 1500 € (tranche 1)
  • Reste 10 000 – 1 500 = 8 500 €
  • 8 500 x 50 % (tranche 2) = 4 250 €

Soit un total PCH de 1 500 + 4 250 = 5 750 €

Déménagement:

Le montant attribuable est  3 000 € pour 10 ans

Aménagement véhicule :

Le montant maximum attribué est de 10 000 € pour 10 ans

Attention: cela ne veut pas dire que le remboursement sera automatiquement de 10 000 € car il y a 2 tranches de remboursement :

Exemple de remboursement pour un aménagement de véhicule de 10 000 € :

  • 1 500 € (Tranche 1)
  • Reste 10 000 -1 500 = 8 500 €
  • 8 500 x 75 % (Tranche 2) = 6 375 €

Nota: Lors d’une hospitalisation dans un établissement de santé ou d’un hébergement dans un établissement social ou médico-social, dont la prise en charge est du ressort de l’assurance maladie, du conseil département ou de l’aide sociale:

Soit un total PCH de 1 500 + 6 375 = 7 875 €

Donc un reste à charge de 2 125 € qui pourra être pris en partie par le Fond de Compensation (nota*)

Nota*: Vu les restrictions budgétaires des Fonds de Compensation, un reste important peut être à la charge de la personne bénéficiaire de la PCH (cela dépend des départements)

Certains Fonds de compensation n’ont jamais fonctionné

Surcoût lié au transport :

Les surcoûts liés aux trajets peuvent également être pris en charge lorsqu’il s’agit de l’un ou l’autre cas:

  • Transports réguliers, fréquents ou correspondants à un départ annuel en congés.
  • Déplacements entre votre domicile et l’établissement médico-social dès lors qu’ils sont effectués par un tiers ou lorsque la distance aller-retour est supérieure à 50 km

 Le surcoût concerne une période de 10 ans

Forfait cécité

Montant : 780,65 €/mois

« Il est donné aux personnes dont la vision centrale est nulle ou inférieure à 1/20ème après correction. »

Cela correspond à un besoin d’aides humaines de 50 heures par mois.

Forfait surdité

Montant : 468,39 €/mois

« Les personnes dont la perte auditive moyenne est supérieure à 70 dB qui ont recours à des dispositifs de communication adaptés nécessitant une aide humaine, remplissent les conditions permettant l’attribution, de l’élément de la prestation lié à un besoin d’aide humaine de 30 heures par mois »

Jusqu’à maintenant, dans le cadre de la PCH, les personnes en situation de handicap ne pouvaient pas cumuler les deux forfaits d’aide humaine existants : cécité (50h) et surdité (30h). 

Montant des forfaits

À partir du 1er janvier 2023, il y a désormais:

 Le forfait surdicécité

Il peut atteindre 30, 50 ou 80 heures par mois en fonction de la situation de handicap.

Montants en fonction des heures

Charges spécifiques

Montant : 100 € maxi par mois pour 10 ans (à 75% du coût)

Charges exceptionnelles

Elles sont liées à des dépenses ponctuelles et non prises en compte par un des autres éléments de la PCH.

Exemple : frais de réparation d’un fauteuil roulant

Montant : 50 € maxi / mois pour 3 ans (75% du prix) soit 6 000 € par période de 10 ans

Aides animalières

50 € / mois pour 10 ans soit 6 000 €

Montant mensuel maximum de dédommagement de chaque aidant familial

Montant du 1er élément de la PCH pour les personnes hébergées à temps complet dans un établissement

Le montant PCH aides humaine est réduit à hauteur de 10% de celui accordé au-delà de : 45 jours consécutifs de séjour ou de 60 jours lorsque la personne est dans l’obligation de licencier la personne employée.

Il est rétabli pendant les périodes d’interruption de l’hospitalisation ou de l’hébergement.

Montants maximums, durées d’attribution et tarifs des éléments 2, 3, 4 et 5 de la PCH

*    Durée maximale d’attribution de l’élément.

**   Dans la limite du montant attribuable.

*** Pour les trajets domicile et lieu de travail ou établissement médico-social: soit en cas de transport par un tiers, soit déplacements AR supérieurs à 5.

  (1) LPP (liste des produits et prestations) remboursables par l’Assurance Maladie.

Pour plis d’infos, voir:

Le site de la CNSA : www.cnsa.fr/

Posted in PCH

40 thoughts on “Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

  1. J’ai beaucoup apprécié votre site qui est très bien fait. Vous avez répondu aux précisions que je cherchais pour ma fille. Merci.
    Cordialement,
    Madame G….

  2. Merci pour votre site. Sur mon profil Google+, j’ai partagé des nouveautés 2016 nouvelles technologies, vie quotidienne. J’ai ajouté votre site pour lequel je vous félicite. Un regret cependant les menus dont l’écriture est blanche sur un bandeau bleu clair : c’est difficilement lisible pour des personnes malvoyantes. Il faut du contraste. Exemple écriture blanche sur fond bleu marine ou vert sapin.
    Bien cordialement Sylvaine

    1. Bonjour,
      merci pour votre suggestion.
      Nous allons voir quelles couleurs choisir
      Bien cordialement
      info-handicap.com

  3. Un grand merci pour toutes ces informations. C’est clair et concis ! très appréciable d’avoir de tels renseignements 😉

    1. Merci à vous même, ce site personnel a été crée pour informer ce que nous apprenons au fil des jours
      Cordialement
      Info-handicap.com

  4. Bonjour,
    Quel dispositif peut solliciter un adulte handicapé de -60 ans pour l’exécution de tâches ménagères si la PCH ne peut intervenir à ce titre ?
    Merci.

    1. Bonjour,
      Il faut voir avec le CCAS (centre communal d’action sociale) de votre commune et contacter aussi le Conseil département où vous résidez.
      Attention:
      les conditions d’accès à une aide ménagère sont soumises à revenu.

      Bien cordialement
      Info-Handicap

  5. il n’est pas dit si une aide pour l’entretien du jardin était possible. je ne peux plus tondre le jardin et tailler la haie. avec mon mari nous avons des revenus de 2000euros par mois une fois le loyer payé ainsi que les autres charges il ne nous reste plus rien. je suis reconnu par la mdph à 80 pour cent et mon mari à des ennuis vasculaires. ou nous conseillés sérieusement. j’ai 68 ans et mon époux 71 ans. svp une réponse rapide pour une financière et physique. merci. j et jc. duet

    1. Bonjour,
      Voyez avec le CCAS de votre commune, la PCH ne peut couvrir ce genre d’aides.

      Cordialement
      info-handicap.com

  6. Bonjour,

    la somme de 17,77€ correspond au remboursement d’un service prestataire (ADMR, ETC..)

    La somme est versée au service prestataire choisi, votre mère n’encaisse rien

    Sinon ces 46 h peuvent être transformées en emploi familial, si un aidant familial peut aider votre mère.

    Dans ce cas il faut faire une demande au Conseil Départemental et à la MDPH pour le changement et ce seront 3,80€ de l’heure

    soit 175 €/mois versés à votre mère (une partie est imposable)

    Bien cordialement

    info-handicap.com

  7. bonjour, je faisais des recherches et je suis tombée sur votre site. Ma mère est invalide , elle bénéficie depuis février 2016 de l’AAH, et PCH. Nous ne savons pas du tout comment utiliser cette PCH, si la somme doit être versée directement à ma mère ?? Elle a le droit à 46h mensuelles à 17,77 € soit 817,42 €. Cette somme peut elle être utilisée dans sa totalité et comment ? Merci vraiment sonia nabet

  8. Bonjour je suis titulaire de l aah d’une maladie psychique je voudrais bénéficier de la pch ou autre complément serait-il possible merci cordialement

    1. Bonjour,
      la PCH concerne les personnes ayant une activité absolue ou 2 activité graves concernant les actes de la vie quotidienne:

      MOBILITE :

      – Se mettre debout
      – Faire ses transferts
      – Marcher
      – Se déplacer (dans le logement, à l’extérieur)
      – Avoir la préhension de la main dominante
      – Avoir la préhension de la main non dominante
      – Avoir des activités de motricité fine

      ENTRETIEN PERSONNEL :

      – Se laver
      – Assurer l’élimination et utiliser les toilettes
      – S’habiller
      – Prendre ses repas

      COMMUNICATION :

      – Parler
      – Entendre (percevoir les sons et comprendre)
      – Voir (distinguer et identifier)
      – Utiliser des appareils et techniques de communication

      TACHES ET EXIGENCES GENERALES :

      – S’orienter dans le temps
      – S’orienter dans l’espace
      – Gérer sa sécurité
      – Maîtriser son comportement .
      En fonction de votre taux, vous pouvez demander à bénéficier de la MVA (majoration vie autonome) ou du complément de ressource

      Cordialement

      info-handicap.com

  9. Bonsoir , j’ai sollicitée pour une allocation compensatrice , mon numéro de téléphone fixe xxxxxxxxxx et le numéro de téléphone portable est xxxxxxxxxx , pourquoi il fallait le faire avant 60 ans ?… , j’étais avec une allocation adulte handicapée , et l’allocation logement social je ne pouvais pas pour cette allocation , peut-être me faire des dépenses pour un rehausseur,pour la cuvette des wc trop bas pour moi et à l’extérieur ,c’est en pente voudrais adapter une rampe pour se tenir comme mon genou tremble en descendant la pente malgré ma béquille
    dans l’attente de vous lire monsieur,madame recevez mes sincères salutations distinguées
    gisèle

    1. Bonjour,

      Nous pensons que par allocation compensatrice, vous parlez d’un PCH (prestation de compensation du handicap)
      Pour y avoir accès il faut que le handicap soit reconnu avant 60 ans.
      Il n’y a pas obligation de faire cette demande avant 60 ans mais avant 75 ans.

      Il suffit d’avoir des élément médicaux prouvant votre handicap avant 60 ans.
      il semble que vous ayez eu l’AAH avant les 60 ans .
      Il faut alors entrer dans les conditions d’accès de la PCH, voir ci-dessous:

      « Toute personne handicapée âgée d’au maximum 75 ans dont le handicap est survenu avant l’âge de 60 ans peut bénéficier de la PCH et que de la personne
      Présente une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux activités

      La difficulté est qualifiée de :

      – Absolue : lorsque l’activité ne peut pas du tout être réalisée par la personne elle-même

      – Grave : lorsque l’activité est réalisée difficilement et de façon altérée par rapport à l’activité habituellement réalisée »

      Il est judicieux de faire cette demande, peut être avez-vous d’autre besoins (aide humaine, etc..)

      Ce sont les éléments médicaux qui permettrons de donner un avis sur votre demande.

      Cordialement

  10. Bonjour

    Du moment ou il vous a été versé alors que vous n’y avez plus droit, c’est un INDU que vous devez à la CAF

    Il semble normal que celle-ci vous réclame les sommes perçues.

    Si vous n’aviez pas eu l’APL, elle vous aurait demandé un remboursement soit en une seule fois soit mensualisé selon la somme due.

    Cordialement

  11. Bonjour, La CAF me demande de rembourser le complément de ressources qu’elle m’a versé par erreur, quand j’ai bénéficier de ma retraite et on été averti. Elle me retire l’APL tous les mois pour rembourser , malgré un recours elle a refusé. Ma question est : ce trop versé de complément est il récupérable? Merci de votre réponse. Cordialement.

    1. Bonjour,
      En simplifiant, voici les critères pour l’accès à la PCH

      – Toute personne handicapée âgée d’au maximum 75 ans dont le handicap est survenu avant l’âge de 60 ans peut bénéficier de la PCH.
      – Les personnes qui travaillent peuvent demander à bénéficier de la prestation de compensation, sans limite d’âge, sans qu’elles soient tenues de justifier de l’existence d’un handicap avant 60 ans.
      Critères de handicap :
      – Présenter une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux activités (voir liste ci-dessous)
      La difficulté est qualifiée de :
      – Absolue : lorsque l’activité ne peut pas du tout être réalisée par la personne elle-même
      – Grave : lorsque l’activité est réalisée difficilement et de façon altérée par rapport à l’activité habituellement réalisée

      Cordialement

  12. Bonjour,
    Je bénéficie d’une pension d’invalidité ainsi que d’un complément aah pour un handiqap entre 50 et 75 %
    Mon mari handicapé à 80 % a droit à une pch pour aidant familial ( moi ) de 87 € par mois est-ce que ce montant va être déduit de mon complement aah ?

    1. Bonjour,

      N’est pas pris en compte dans le calcul du plafond de l’AAH: « Le salaire dédommageant l’Aidant familial dans le cadre de la PCH »

      Il est toujours difficile de répondre correctement avec peu d’éléments.

      Cordialement

  13. Bonjour Je viens d’obtenir la PCH aide humaine par jugement du Tribunal du contentieux de l’incapacité. A raison de 3 h par jour et à compter du 1 mai 2017 (effet rétroactif), pour une durée de 5 ans. Quel serait le cout mensuel en emploi direct et en dédommagement svp ? Comment peut on payer un salaire a effet rétroactif ? Cordialement

    1. Bonjour,
      Le montant en emploi direct est de 13,61 €/h
      Le montant aidant familial dédommagé est de 3,80 €/h
      Quant à la rétroactivité, il faut les justificatifs de salaires versés s’il y a eu un emploi direct depuis le 1er mai 2017.
      Bien cordialement

  14. Maman d’un enfant handicapé à 80 %, âgé de 31 ans qui vit à notre domicile, je peux vous certifier que la Mdph ne prend pas en considération toutes les aides que nous procurons à notre fils, loin de là. Nous participons énormément à son quotidien, dans tous les domaines que vous cités mais très peu d’heures nous ont été accordées.
    De plus, nous avons eu la surprise d’une baisse de 10 € sur le dernier versement de la PCH sans aucune explication. Pour nous, la PCH ne pouvait pas être revue à la baisse mais au contraire faire l’objet d’une augmentation lorsque le SMIC augmente puisque le taux horaire est de 75 % du taux horaire du smic. Avez-vous une information a me donner à ce sujet. Nous avons vraiment l’impression d’être incompris dans notre quotidien et tout cela devient très lourd à vivre. Les sommes versées à un intervenant extérieur sont beaucoup plus importantes que celles versées à l’aidant familial à qui on demande de cesser toute activité pour lui verser 5.70 € .

    1. Salaire minimum salariés à domicile – emplois familiaux est : Cas général : 7,75 €
      7,75 x 0,75 = 5,81 €/ h. moins la CSG ? soit 5,70 « net »
      Si vous juger que votre enfant a besoin de plus d’aides humaines, refaites une demande à la MDPH (recours amiable ou TCI éventuellement »
      Les recours sont notifiés sur la décision
      Bien cordialement

  15. Bonjour, Mon père percoit une PCH depuis 2009 d’une montant de 900€ environ et une MTP depuis 05/2012 lors de sa reforme (SNCF) pour inaptitude (retraite) de 536€. On nous annonce un trop percu de 12000€ lors du renouvellement de la PCH cependant on nous indique aussi que la MTP a été diminué en fonction de ses éléments. Nous ne savons plus quoi penser. Merci de bien vouloir nous éclairer. Cordalement

    1. Bonjour,
      Le montant de la MTP étant de 1118,57€
      la PCH de votre père étant de 900 €
      La MTP étant plus élevée, vous n’auriez pas du encaisser les 900 € de PCH et ce depuis 2012 d’où un indu.
      La PCH vient après la MTP si les dépenses occasionnées lui sont supérieures.
      Quant à la MTP nous ne savons pas (vu l’indu plus important que les 12 000 €)?
      Voyez avec le service qui paie la MTP de votre père, pour plus de renseignements.

      Cordialement

  16. Bonjour, la PCH est accordée à ma fille. Elle doit bénéficier également des services d’un SAVS. Le temps passe et mes dossiers sont en attente. Toutefois il m’ a été signalé qu’il existerait un délai très court pour bénéficier de cette PCH sinon elle perdrait ces droits. Qu’en est il? vers qui se tourner pour pouvoir mettre en route cette PCH? Elle a besoin de protections urinaires pour incontinence d’effort, comment se faire rembourser?
    Merci de m’éclairer

    1. Bonjour,
      Vous parlez de PCH :
      Est-ce une PCH aide humaine, combien d’heures?
      Avez-vous eu la notification de la MDPH et celle du Conseil Départemental?
      Avez-vous eu une PCH « aides spécifiques » pour les protections urinaires ?
      La durée de la PCH est notifiée sur les décisions.
      Quant au SAVS, il se peut qu’il y ait une liste d’attente (cela dépend des départements)

      Voyez avec la MDPH de votre département (n° de dossier inscrit sur la décision)

      Bien cordialement

  17. maman d’un jeune homme de 22 ans, autiste sévère très dépendant dans tous les actes de la vie quotidienne,sans aucune prise en charge institutionnelle. Je suis depuis longtemps dans l’impossibilité de travailler car je m’occupe de mon fils 24 h sur 24. que puis-je avancer comme arguments pour obtenir l’indice majoré qui n’a pas encore été accepté par la MDPH malgré la permanence des incapacités avérées de mon fils ? Je suis actuellement rémunérée à hauteur 3,56 €. Il me semble que j’entre pourtant dans le critère de l’indice majoré.
    Si oui serais je en attente d’un remboursement rétro actif ?

    1. Bonjour,

      Le dédommagement est de 3,90 € l’heure ou 5,84 € l’heure si l’aidant réduit ou abandonne son activité professionnelle

      Avez-vous abandonné une activité professionnelle pour vous vous occuper de votre enfant?
      Si c’est le cas, vous pourriez y avoir droit mais avec des justificatifs.

      Dans le cas contraire c’est bien 3,90 € de l’heure;
      Avez-vous fait une demande?

      Bien cordialement

  18. Bonjour,
    Je perçois une PCH avec un forfait surdité (donc 30h d’aides humaines).
    Je ne comprends pas certains montants que je perçois mensuellement : la plupart du temps je reçois un peu plus de 400€, mais parfois moins (260€ par exemple). Auriez-vous une explication ?
    Merci.

    1. Bonjour,

      Le forfait surdité étant de 405 € par mois, vous devriez encaisser cette somme tous les mois.
      Renseignez-vous auprès de l’organisme payeur ( conseil départemental )

      Cordialement

  19. Il m ont accordé 20h/mois a 3’98€.j ai fais une demande de plus d heures soit le double.passe en commission le 27/08.en combien de temps pour toucher le reliquat de PCH de 6mois.une fois accepté.combien de temps pour toucher ?merci.

    1. Bonjour,

      Il faut déjà que votre recours soit accordé et si c’est la cas vous encaisserez la différence.
      Quant au temps, cela dépend des conseils départementaux qui sont les payeurs de la PCH, (la MDPH donne un avis).

      Bien cordialement

  20. Bonsoir,
    Ma fille est atteinte d’une rétinite pigmentaire , champ visuel rétréci , ne voit pas du tout sur les côtes et ne voit pas du tout la nuit, difficulté à se déplacer. Est ce que cet handicap lui donne droit à une prestation de compensation. Merci de votre reponse

    1. Bonjour,
      Pour avoir droit au forfait cécité il faut avoir une vision centrale inférieure à 1/20 ème ou nulle.
      Concernant la PCH il, faut avoir une difficulté absolue ou 2 graves pour effectuer les actes essentiels de la vie.
      Faites une demande à la MDPH de votre département et en fonction des éléments médicaux, peut-être pourriez vous avoir une aide humaine ou des aides techniques.

      Cordialement

    2. bonjour, mon mari est dans la mm situation que votre fille et en effet, il y a droit.

      cordialement

  21. Bonjour, je viens d’apprendre que le PCH parentalité est entré en vigueur depuis janvier 2021. J’avais fait une demande de renouvellement de PCH aide humaine en 2022 et je n’étais pas informé pour la PCH parentalité, est-ce que c’est rétroactif ? Mon enfant aura bien 5 ans ? J’ai cru comprendre que l’ont pouvais « réclamer » des prestations familiales non demandé et sans limite de montant dans un délai de 2ans. Merci d’avance

Comments are closed.


.