Les Affections de Longue Durée (ALD)

Plusieurs types d’ALD

Les ALD exonérantes:

Ce sont des affections nécessitant un traitement prolongé et un traitement particulièrement coûteux.

Elles ouvrent droit à l’exonération du ticket modérateur (sur la base du tarif de la Sécurité sociale) pour les soins et traitements liés à cette pathologie.

Liste des ALD (30 ):

  • Accident vasculaire cérébral invalidant
  • Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques
  • Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques
  • Bilharziose compliquée
  • Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies congénitales graves
  • Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses
  • Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l’immuno-déficience humaine (VIH)
  • Diabète de type 1 et diabète de type 2
  • Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave
  • Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères
  • Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves
  • Maladie coronaire
  • Insuffisance respiratoire chronique grave
  • Maladie d’Alzheimer et autres démences
  • Maladie de Parkinson
  • Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé
  • Mucoviscidose
  • Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif
  • Paraplégie
  • Vascularites, lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique
  • Polyarthrite rhumatoïde évolutive
  • Affections psychiatriques de longue durée
  • Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives
  • Sclérose en plaques
  • Scoliose idiopathique structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu’à maturation rachidienne
  • Spondylarthrite grave
  • Suites de transplantation d’organe
  • Tuberculose active, lèpre
  • Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique

Nota : Suite au retrait de l’ ALD concernant ‘hypertension artérielle sévère, les patients en bénéficiant, avant la parution du décret (n° 2011-726 du 24 juin 2011) ne sont pas concernés par cette mesure sous réserve des critères médicaux lors de la demande de renouvellement.

D’autres affections peuvent faire l’objet d’une prise en charge à 100 %, ce sont :

L’ ALD 31.

Cela concerne des patients atteints d’une forme grave d’une maladie, ou d’une forme évolutive ou invalidante d’une maladie grave nécessitant traitement particulièrement coûteux et d’une durée prévisible supérieure à six mois.

L’ ALD 32.

Cela concerne les patients atteints de plusieurs affections (polypathologies) entraînant un état pathologique invalidant nécessitant un traitement particulièrement coûteux et d’une durée prévisible supérieure à six mois.

ALD non exonérantes :

Ce sont des affections qui nécessitent une interruption de travail ou des soins nécessitant un traitement prolongé et particulièrement coûteux d’une durée prévisible égale ou supérieure à six mois.

Elles n’ouvrent pas droit à la suppression du ticket modérateur.

Les soins remboursés aux taux habituels.

Un protocole de soins est établi par votre médecin traitant en concertation avec les autres médecins vous suivant pour la pathologie qui fait l’objet de la prise ne change de votre ALD.

Elle est accordée pour une durée initiale, variant suivant l’affection, et renouvelable pour une période équivalente ou pour 10 ans.

Nota : Les frais de transport pour traitements ou examens liés à l’ALD des patients présentant une des incapacités ou déficiences prévues par le référentiel de prescription des transports sont pris en charge sur prescription médicale.

Plus d’infos, voir: https://www.service-public.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *