Le CCAS (centre communal d’action sociale)

Il est en chargé de l’action sociale et  d’accorder des aides:

  • Aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire.
  • Aide sociale facultative et l’action sociale, matières pour lesquelles il dispose d’une grande liberté d’intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux. 

et:

  • D’attribuer des aides financières, (en nature ou sous forme de prêts)
  • De développer des activités
  • De gérer des EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées) ou des services d’aide à domicile, aide alimentaire, portages des repas , etc…
  • De mettre en œuvre des actions d’animation ou de soutien pour permettre une lutte contre l’isolement, l’accès aux loisirs, a la culture, etc…
  • D’aider les personnes âgées en perte d’autonomie et les personnes en situation de handicap dans leurs droits aux aides sociales telles que: lAPA (allocation personnalisée d’autonomie), lASH (aide sociale à l’hébergement), etc…
  • De les orienter vers les services adéquats (MDPH, CLIC, etc…)
  • Gérer des demandes d’aides extralégales.

Nota :

Lorsqu’il n’y a pas de CCAS (communes de moins de 1500 habitants), c’est à la mairie qu’il faut s’adresser, ou à l’intercommunalité si elle dispose d’un centre intercommunal d’action sociale (CIAS*).

*Lorsque plusieurs communes se regroupent au sein d’un EPIC (Etablissement Public Intercommunal) celui-ci est alors appelé: Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *