L’action sanitaire et sociale de l’Assurance Maladie (ASS)

L’action sanitaire et sociale de l’Assurance Maladie (ASS)

Si, suite à une maladie, maternité, invalidité, un accident du travail, un handicap, votre situation financière et matérielle est rendue difficile et si vous disposez de revenus modestes, vous pouvez bénéficier, en plus des indemnités journalières, remboursement des soins versés, etc. , d’une aide financière ponctuelle pouvant vous permettre d’y faire face .

Concernant les conditions d’attribution et les montants des aides, cela dépend du budget alloué à l’action sanitaire et sociale de la caisse d’assurance maladie dont vous dépendez et de son règlement intérieur.

AIDES

Ces aides peuvent vous permettre de faire face aux dépenses non remboursées (prothèses dentaires,frais d’optique, appareils auditifs, frais liés à une hospitalisation…)

Il faut que ces soins soient justifiés.

C’est l’aide aux soins

L’ASS peut vous aider à financer une couverture complémentaire santé.

En cas de baisse ou d’absence de revenus due à une maladie, une maternité, un accident de travail, un décès…, une aide exceptionnelle peut vous être attribuée pour compenser cette perte de revenus.

Elle peut aussi aux frais d’aide ménagère suite à une sortie d’hospitalisation au domicile.

Il en est de même pour le financement de gardes malades auprès d’un patient en fin de vie : c’est le retour et maintien à domicile

Elle peut vous octroyer une aide financière si vous êtes en arrêt de travail sous contrat de rééducation professionnelle ou en situation de réorientation professionnelle pour vous faciliter le maintien dans l’emploi ou le reclassement dans un autre emploi.

C’est la réinsertion professionnelle

Concernant les personnes en situation de handicap, des aides peuvent être versées en partenariat avec la MDPH (par l’intermédiaire du Fond de Compensation du Handicap lorsqu’il existe) en complément de la PCH, pour faciliter l’adaptation du logement, aménagement du véhicule, financer une aide technique ou une intervention à domicile.

D’autres aides financières peuvent être attribuées, mais cela est fonction de du budget d’action sanitaire et sociale et du contexte local.

Ces aides sont facultatives, en cas de refus il n’y a pas de contestation possible.

Elles vous sont versées soit directement, soit au tiers (professionnel de santé, organisme complémentaire, association d’aides à domicile, remboursement de loyer, ou paiement de dette fiscale, etc. …) et peuvent (en fonction des besoins) être fractionnées (tiers et vous-même)

Plus d’infos voir:  https://www.ameli.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *