L’Accueil temporaire

– Il offre la possibilité d’être hébergé quelque temps (la durée maximale est de six mois), dans une résidence de retraite publique ou privée.

– C’est une solution pour l’accueil de votre proche pendant la réfection ou l’adaptation d’un logement, lors d’une sortie d’hôpital ou en l’absence momentanée de son aide à domicile.

– Il peut être un répit pour vous permettre de partir seul, soit pour que lui aussi puisse changer d’air et profite d’un environnement différent.

-Il peut également permettre une acclimatation progressive à une future entrée en maison de retraite.

– Il se développe notamment pour les malades Alzheimer afin de permettre à leur proche de souffler.

Conditions d’admission :

– Il vaut mieux visiter l’établissement et parler avec le personnel avant de prendre la décision de s’installer.

– Votre proche, ou vous même, devrez en entrant, signer un contrat de séjour ainsi que le règlement intérieur.Les droits des résidents doivent y être respectés.

– Votre proche pourra recevoir des amis ou des membres de la famille dans sa chambre, disposer de lieux d’accueil confortables permettant des visites et des conversations sans être dérangé.

– Les services mis à la disposition du résident sont ceux d’une maison de retraite classique, plus ou moins médicalisée : logement, chauffage, électricité, eau, entretien collectif, encadrement de direction, animations.

Coût :

Selon la qualité des prestations, le prix de journée peut varier du simple au triple.

– Le coût est entièrement à la charge du résident, sauf s’il bénéficie de l’aide sociale ou d’une aide financière des organismes d’aide au logement ou des caisses de retraite.

– Vous pouvez demander l’allocation logement, attribuée sous conditions de ressources.

– Si votre parent en bénéficiait auparavant, elle sera maintenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *