Gaspillage

Devant passer un scanner et ayant une allergie à l’iode, lors du rendez-vous, cette personne s’est vue prescrire un médicament dont la posologie est de 3 comprimés en tout (1 le matin pendant les 3 jours avant cet examen)

Acheté en pharmacie, il a été délivré une boite de 30 comprimés
Quel gaspillage et que fait-on des 27 restant, les reporter à l’officine ?

Pourquoi ceux-ci ne sont pas donnés et compris dans le prix de l’examen ?

Il en est de même pour les produits de contraste, qui ne sont parfois pas utilisés.

Ne sachant pas si cela est pratique courante, avec tous les examens pratiqués, cela doit faire une grosse somme !

Ce serait une économie pour les caisses d ‘assurance maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *