Augmentation de la CSG en 2018

Pour les retraités, les pensionnés et les bénéficiaires de revenus du capital, la CSG est passé de 6,6 % en 2017 à 8,3 % en 2018 soit une augmentation de 1,7% .

Cette hausse de 1,7 point de la CSG sera totalement déductible de l’impôt sur le revenu: « encore faut-il être imposable »

Celle-ci devrait être compensée par l’exonération de la taxe d’habitation lors de la mise en place (QUAND?)

Environ 1/3 des retraités sera perdant.

Certains qui sont légèrement au dessus des barèmes risquent d’être exonérés une année et l’autre non.

  • Le taux réduit de CSG reste égal à 3,8%
  • Le taux de la CRDS (contribution à la réduction de la dette sociale) est égal à 0,5%.
  • Le taux de la Casa (contribution de solidarité pour l’autonomie) est égal à 0,3%.

Si vous êtes titulaire de:

  • L’ASI (allocation supplémentaire d’invalidité);
  • L’ ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées);
  • L’allocation veuvage;
  • La pension militaire d’invalidité et des victimes de guerre;
  • La rente viagère ou le capital versé aux victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à leurs ayants droit.

Vous êtes  exonéré de CSG, CRDS et de Casa

Le revenu fiscal de référence (RFR) pris en compte est celui des revenus n-2 (2016 pour 2018)

Tableau des revenus

2 réflexions au sujet de « Augmentation de la CSG en 2018 »

  1. Bonjour
    J’ai 52 ans en invalidité depuis juin 2011 et titulaire d’une rente suite à accident de travail , pourrais je savoir pourquoi je n’es pas été exonérée de la CSG.

    Je vous remercie pour votre reponse

    1. Bonjour,
      Nous supposons que vous n’avez pas été exonérée de la CSG sur la pension d’invalidité et non sur la rente.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *